Loading...

Standard 2023 du Pomsky

  • Home
  • /
  • Standard 2023 du Pomsky
  • 4 Avril, 2023
  • Admin
  • Standard 2023 du Pomsky

Standard 2023 du Pomsky


copyright © 04/2023 DEP638184970196500536

• GROUPE DE RACE NORDIQUE / HISTOIRE
• APPARENCE GÉNÉRALE / STRUCTURE
• CARACTÉRISTIQUES
• TÊTE / CRÂNE
• MUSEAU
• DENTS / NEZ
• YEUX
• OREILLES / COU
• MEMBRES ANTERIEURS / PATTES ANTERIEURES
• CORPS
• MEMBRES POSTERIEURS / PIEDS
• QUEUE
• ROBE
• COULEUR
• HAUTEUR ET LARGEUR
• DÉMARCHE
• FAUTES GRAVES / FAUTES ELIMINATOIRES / DISQUALIFICATIONS


Histoire:

L’histoire du Pomsky remonte aux débuts des années 2010 aux États-Unis, lorsque des éleveurs passionnés ont commencé à expérimenter des croisements entre le Husky de Sibérie et le Spitz nain dans le but de créer un chien de compagnie à taille réduite avec les traits distinctifs du Husky.

En 2012, deux amis en Arizona, Tressa Peterson (Apex Pomskies) et Joline Phillips (Arctic Design Pomskies), ont élaboré un plan pour développer la race Pomsky. La première portée intentionnelle a été obtenue par insémination artificielle d’un mâle Poméranien et d’une femelle Husky de Sibérie, marquant ainsi un jalon important dans l’histoire de la race. Il convient de noter qu’avant 2012, il y avait des allégations de portées accidentelles de Pomsky, mais sans vérification, il est impossible de confirmer la véracité de ces rumeurs ou de déterminer avec précision les mélanges impliqués.

Cependant, à partir de 2012, avec les efforts délibérés de Tressa Peterson et Joline Phillips, la race Pomsky a commencé à être développée de manière intentionnelle et méthodique, avec des éleveurs consciencieux travaillant sur la sélection, la santé et la socialisation des chiens pour préserver l’intégrité de la race. Depuis lors, le Pomsky a gagné en popularité en tant que chien de compagnie apprécié pour son apparence unique, sa personnalité ludique et son adaptabilité. En tant que race en développement, l’European Pomsky Club joue un rôle essentiel dans la promotion et la préservation de la race, en établissant des normes de santé, de conformation et de comportement, et en soutenant la recherche et l’éducation des propriétaires pour assurer un avenir prometteur pour cette race fascinante.

Apparence générale et structure

Le but de l’European Pomsky Club est de travailler vers une uniformité de taille pour la race. Bien qu’il y ait des Pomskies de taille standard, miniature et petit, l’objectif est d’arriver à une taille uniforme pour chaque type. Cela garantira que les Pomskies puissent être élevés avec des caractéristiques et des traits communs, ce qui contribuera à renforcer la race dans son ensemble. En travaillant vers une taille uniforme, l’European Pomsky Club travaille également à améliorer la santé et le bien-être de la race. En éliminant les disparités de taille, les Pomskys peuvent être élevés avec des caractéristiques de santé et de comportement cohérentes, ce qui réduit les risques de problèmes de santé ou de comportement associés à des variations extrêmes de taille.

Groupe de race nordique

Les objectifs et les buts de ce standard de race sont les suivants :
• Fournir des directives aux éleveurs pour maintenir et améliorer la qualité de la race.
• Promouvoir la similitude de la race à travers le monde.
• Servir de référence aux juges.

Il est de la responsabilité des éleveurs et des juges d’éviter toute condition ou exagération préjudiciable à la santé, au bien-être, à l’essence et à la solidité de la race, et de veiller à ce que ces conditions ne se perpétuent pas. Toute déviation par rapport à ces directives doit être considérée comme une faute, dont la gravité doit être proportionnelle à son degré et à son impact sur la santé, le bien-être et la capacité du chien à accomplir son travail traditionnel, y compris en tant que compagnon. Étant donné que le pomsky est une race résultant du croisement entre le husky et le pomeranian, il est important de prêter attention à certains défauts inhérents à ce processus de développement, notamment en gardant à l’esprit que ces défauts peuvent persister en raison d’un pool génétique restreint. Cela inclut, mais n’est pas limité à des yeux exorbités, un tempérament inacceptable et des os extrêmement fins.

Apparence générale et structure

Le but de l’European Pomsky Club est de travailler vers une uniformité de taille pour la race. Bien qu’il y ait des Pomskies de taille standard, miniature et petit, l’objectif est d’arriver à une taille uniforme pour chaque type. Cela garantira que les Pomskies puissent être élevés avec des caractéristiques et des traits communs, ce qui contribuera à renforcer la race dans son ensemble.

En travaillant vers une taille uniforme, l’European Pomsky Club travaille également à améliorer la santé et le bien-être de la race. En éliminant les disparités de taille, les Pomskys peuvent être élevés avec des caractéristiques de santé et de comportement cohérentes, ce qui réduit les risques de problèmes de santé ou de comportement associés à des variations extrêmes de taille.

Apparence générale

Le Pomsky est un chien de petite à moyenne taille, bien proportionné et compact. Il présente une apparence élégante, avec une allure fière et alerte. Son pelage est dense, épais et de longueur variable, avec une variété de couleurs et de motifs possibles. Ses yeux sont de forme ovale, de taille moyenne, et peuvent être de différentes couleurs, souvent en relation avec la couleur du pelage.

Structure

La tête est proportionnée par rapport au corps, avec un crâne légèrement arrondi et un museau de longueur moyenne.

Les oreilles sont dressées et de taille moyenne, bien garnies de poils.

Le cou est de longueur moyenne, bien musclé et sans encolure excessive.

Le dos est court et droit, avec une ligne du dessus bien soutenue.

La poitrine est de largeur modérée, bien descendue jusqu’au niveau des coudes.

Les membres sont droits, solides, bien angulés et proportionnés par rapport au corps.

Les pieds sont compacts et ronds.

La queue est bien fournie en poils, portée haut et portée enroulée sur le dos.

Il est important de noter que ces descriptions sont générales et peuvent varier légèrement en fonction des préférences personnelles des éleveurs et des juges lors des expositions canines, mais elles servent de guide pour décrire l’apparence générale et la structure souhaitée du Pomsky selon le standard de l’European Pomsky Club.

Caractéristiques

Le Pomsky se distingue par son masque facial de couleur contrastante, avec une barre nasale bien définie au centre du museau et des lunettes autour des yeux. Ils sont connus pour leur nature curieuse, leur intelligence, leur activité, leur rapidité et leur agilité. Ils sont loyaux, vigilants et font d’excellents chiens de garde capables de donner l’alarme, malgré leur petite taille

De plus, leur gentillesse envers leurs propriétaires en fait d’excellents compagnons. Cependant, bien qu’ils soient généralement amicaux, ils peuvent se montrer méfiants envers les étrangers et afficher de la distance. Il est important de noter que la méchanceté ou l’extrême timidité sont des disqualifications chez le Pomsky.

Tête

Région crânienne:
• Crâne : De taille moyenne, bien proportionné au reste du corps. Le sommet est légèrement arrondi. Il va en s’amenuisant graduellement du point le plus large jusqu’aux yeux. Stop : Bien marqué. Défauts : Tête étroite ; Arrêt insuffisant ; Arrêt trop raide.

Museau

La longueur du museau, du stop au nez, est égale ou légèrement inférieure à la longueur du crâne, de l’occiput au stop. Vu de profil ou de dessus, le museau se rétrécit légèrement à partir de l’endroit où il rejoint le crâne au niveau du nez. Le museau est bien rempli sous les yeux. La mâchoire inférieure est forte, mais pas saillante. Les lèvres sont bien fermées et le pigment des lèvres est noir chez les chiens dont les couleurs de pelage sont des nuances de noir ou de gris ; et le pigment des lèvres est de couleur foie chez les chiens dont les couleurs de pelage sont des nuances de rouge. Défauts: Lèvres lâchement pendantes ; une mâchoire inférieure peu profonde ou fuyante ; un museau pincé ou pointu ; un museau trop court ou trop long.

Dents

Mâchoires/dents : D’un développement normal, les mâchoires présentent un articulé en ciseaux complet formé de 42 dents selon la formule dentaire du chien. Les incisives supérieures sont situées en face des incisives inférieures avec une implantation perpendiculaire par rapport aux mâchoires. Les crocs, ou canines, sont robustes et s’emboîtent parfaitement. Bien qu’un alignement en forme de pince soit acceptable, il est moins souhaitable.

Truffe

La couleur de la truffe varie selon la couleur de leur pelage. Elle est noire pour les chiens de couleur noire, gris, sable ou agouti (sable charbonné). Pour les chiens à robe rouge (fauve rouge), la truffe est de couleur foie (marron). Les chiens tout blancs peuvent avoir une truffe de couleur noire, foie ou chair. Une truffe légèrement plus claire et rayée, appelée « truffe de neige », est également acceptée. Le museau a une longueur et une largeur moyennes, qui diminuent graduellement vers la truffe. Le bout du museau n’est ni pointu ni carré, et le chanfrein est droit du stop à l’extrémité du museau. Les lèvres du chien sont bien pigmentées et s’adaptent parfaitement.

Yeux

Les yeux du Pomsky sont de taille moyenne et peuvent être de n’importe quelle couleur ou combinaison de couleurs. Les yeux en forme d’amande sont les plus recherchés, suivis par les yeux ovales dans cet ordre de préférence. Les yeux sont également placés obliquement. Pour les Pomskys dont la couleur de pelage est nuancée de noir ou de gris, les contours des yeux sont généralement noirs, tandis que pour ceux dont la couleur de pelage est nuancée de rouge, les bords des yeux peuvent être de couleur foie. Défauts : Yeux trop écartés ou trop rapprochés. Défaut éliminatoire : Yeux exorbités.

Oreilles

Les oreilles sont de taille moyenne et ont une forme triangulaire. Elles sont attachées haut sur la tête et sont rapprochées l’une de l’autre. Les oreilles sont dressées et pointées vers le haut. Elles sont épaisses, avec une fourrure abondante, légèrement arquées à l’arrière et portées bien droites, avec une extrémité légèrement arrondie pointant droit vers le haut. Les oreilles sont positionnées de manière que le bord interne de chaque oreille soit au-dessus de la moitié interne de l’oeil situé en dessous. Les oreilles sont très mobiles et réagissent avec sensibilité aux sons. Défaut : lorsque les oreilles sont attachées trop bas Disqualification : Si les oreilles sont pendantes ou tombantes.

Cou

Le cou a une longueur moyenne et est arqué, porté fièrement droit lorsque le chien est debout. Lorsqu’il trotte, l’encolure est tendue de manière à ce que la tête soit légèrement inclinée vers l’avant. Défauts : Cou trop court et épais ; cou trop long.

MEMBRES ANTERIEURS

AVANT-TRAIN:
• Les épaules sont légèrement détendues. L’omoplate et le haut de la patte ont une longueur presque équivalente.

Vue d’ensemble : En position debout et vu de face, les membres antérieurs du chien sont modérément espacés, parallèles et bien alignés. L’ossature est solide, mais jamais lourde. La suppression des ergots aux antérieurs est autorisée. Les épaules sont bien inclinées, tandis que les bras sont légèrement inclinés vers l’arrière, de la pointe de l’épaule jusqu’au coude. Les muscles et les ligaments reliant l’épaule à la cage thoracique sont forts et bien développés. Les coudes doivent être alignés avec le corps, ni rentrés ni sortis. L’articulation du carpe est robuste mais souple. Les canons métacarpiens sont légèrement obliques lorsqu’ils sont vus de profil. Les pieds antérieurs sont de taille moyenne, de forme ovale, bien garnis de poils entre les doigts et les coussinets, qui sont fermes et suffisamment épais. Les pieds ne sont ni tournés vers l’intérieur ni vers l’extérieur lorsqu’ils sont en position naturelle.

CORPS

En observant le chien de profil, on remarque que la distance entre la pointe de l’épaule et l’arrière des fesses est légèrement plus longue que la hauteur du corps du garrot jusqu’au sol. Le garrot est légèrement surélevé par rapport à la croupe, et la ligne supérieure du dos est droite depuis le garrot jusqu’au rein. La croupe est inclinée mais pas trop raide pour permettre une bonne poussée des pattes arrière. Les côtes sont attachées à la colonne vertébrale, puis s’incurvent vers l’intérieur pour former une forme de coeur lorsque vues en coupe transversale. Le rein est fort et court, mais plus étroit que la cage thoracique et légèrement rentré. La poitrine est d’une largeur moyenne et descend jusqu’aux coudes, le point le plus bas de la poitrine se trouvant juste derrière la patte antérieure lorsqu’on observe de profil. La poitrine doit s’étendre en forme ovale peu profonde devant les pattes avant, mais le sternum ne doit pas être excessivement pointu. Défauts : Poitrine trop large ; baril ou côtes plates ; relâché ou dos voûté. Haut à l’arrière.

ARRIÈRE-MAIN

Lorsque le chien est vu de derrière en position debout, ses membres postérieurs sont légèrement écartés et parallèles. Les cuisses : bien fermes et puissantes. Grassets : Bien angulés. Jarrets : Bien dessinés et bien descendus. Les pieds postérieurs sont de forme ovale et non allongés. Ils sont de grandeur moyenne, compacts et bien garnis de poils entre les doigts et les coussinets. Les coussinets sont fermes et d’une bonne épaisseur. Les pieds ne sont ni tournés vers l’intérieur ni vers l’extérieur quand le chien se tient en position naturelle. Fautes graves : angulation excessive ; jarrets rentrés ou sortis ; cuisses fines ou faibles.

PIEDS

Les pieds sont proportionnés à la morphologie de chaque chien, de forme ovale et bien articulés. Les coussinets sont épais et bien fourrés entre les orteils et les coussinets. Les poils des pieds peuvent être coupés entre les coussinets et autour des bords extérieurs des pieds. Tous les ergots peuvent être enlevés. Défauts : Pieds écartés ; pieds longs ; coussinets mal rembourrés ; pieds pointés vers l’intérieur ou vers l’extérieur.

QUEUE

La queue doit être bien garnie et attachée juste en dessous du niveau de la ligne supérieure. Le port de queue idéal est une boucle lâche et naturelle, qui tombe au centre du dos ou qui est drapée de chaque côté du corps. En situation de détente ou dans des environnements inconnus, la queue peut pendre, mais elle doit former une boucle lâche et naturelle lorsque le chien est alerte ou en mouvement. Les défauts incluent une queue qui s’écarte du dos ou des flancs lorsqu’elle est enroulée, tandis qu’une queue trop courte pour s’enrouler naturellement et toucher le dos est une disqualification.

ROBE

Le poil est de double couche et d’une longueur suffisante pour donner un aspect bien poilu. La toison ne doit jamais être trop longue au point de cacher les contours du chien. L’encolure doit être assez fournie pour former une collerette protectrice qui se fondra dans le tablier. La queue est bien fournie de poils plus longs à la base et sous la queue. Les chiens dont le pelage est plus long ont une longueur de poils plus importante sur les antérieurs, sur l’arrière-train, sur les fesses, à l’articulation du jarret, sous le corps et sur la queue, ainsi que sur les oreilles. Le sous-poil est doux, dense et d’une longueur suffisante pour supporter le pelage extérieur. Les poils de la couche externe de la fourrure sont raides et jamais durs ni extrêmement doux. L’absence de sous-poil pendant la saison de mue est normale. Cette race est présentée dans son état naturel, à l’exception du fait que la coupe des poils entre les coussinets et autour des pieds pour une apparence plus nette est permise. Défauts graves : longueur du pelage qui cache la silhouette du chien ; coupe différente de celle décrite plus haut.

Les longueurs de robes :
• Standard – courte longueur, fourrure dense, généralement 3 cm de longueur.
• Moyenne – longueur moyenne, fourrure dense, environ moins de 7 cm de longueur.
• Longue – Fourrure longue et dense, plus de 7 cm de longueur.

Couleurs

les chiens ayant une robe de couleur unie sont acceptés, mais il est préférable qu’ils présentent un masque facial clairement visible et distinct, d’une couleur contrastante sur la moitié inférieure du visage, de la gorge, de la poitrine, de la culotte, des pieds, des pattes et du dessous du chien. L’aspect général est celui de la symétrie, et les marques les plus souhaitables comprennent des taches de couleur claire sur les yeux, une fourrure plus claire à l’intérieur des oreilles, une coloration sombre au bout de la queue et un masque facial complet qui consiste en une coloration sombre sur le crâne qui s’étend le long de la barre nasale du museau et autour des yeux. Cependant, toutes les combinaisons de couleurs naturellement présentes chez le Pomeranian et le Husky de Sibérie sont acceptées, y compris pour l’instant les couleurs diluées et merle. Les couleurs merle et diluées sont actuellement acceptées dans la race Pomsky, mais les éleveurs sont encouragés à sélectionner soigneusement leurs reproducteurs. Les Pomskies de couleur merle ne seront autorisés à se reproduire que s’ils peuvent prouver par un test ADN qu’ils ne sont pas issus de deux parents merle, afin de prévenir les risques de problèmes de santé liés au croisement de deux Merles. De même, les reproducteurs de couleurs diluées devront être exempts de signes de maladies liées à ces couleurs et passer un test ADN confirmant l’absence de double dilution. Bien que certains éleveurs puissent préférer les couleurs merle et diluées, l’objectif est de maintenir les normes de la race Pomsky et de garantir la santé et le bien-être des chiots. Par conséquent, les Pomskies de couleurs merle et diluées seront jugés dans une classe distincte appelée “couleurs exotiques”.

Taille et poids

Il est prévu que le Pomsky conserve une taille petite à moyenne. La hauteur est mesurée du garrot au sol et le poids doit être proportionnel à la taille et à la structure osseuse, sans paraître ni trop lourd ni trop fin. Variété miniature : jusqu’à 33 cm inclus. Variété petite : plus de 33 cm jusqu’à 38 cm inclus. Variété standard : plus de 38 cm jusqu’à 47 cm inclus. Faute grave : plus de 47 cm jusqu’à 50 cm inclus. Défaut éliminatoire : plus de 50 cm de hauteur.

Démarche

Le Pomsky dot se déplacer avec une démarche fluide, aisée et agile, semblable à celle de ses ancêtres. En exposition, il doit se déplacer en laisse lâche, au trot modérément rapide, en montrant une bonne amplitude des antérieurs et une bonne propulsion des postérieurs. Lorsqu’il est observé de l’avant vers l’arrière en marchant, le Pomsky ne doit pas marcher en ligne droite, mais à mesure que la vitesse augmente, les pattes doivent s’incliner progressivement vers l’intérieur jusqu’à ce que les coussinets tombent sur une ligne directement sous le centre longitudinal du corps. Les antérieurs et les postérieurs doivent être portés droit en avant, sans que les coudes ni les genoux ne soient tournés vers l’intérieur ou l’extérieur. Pendant le déplacement, la ligne du dessus doit rester ferme et paraître droite. Le Pomsky peut ou non marcher en ligne droite en marchant, mais à un rythme modéré.

DÉFAUTS GRAVES

(Les juges doivent pénaliser les chiens présentant l’un des défauts graves suivants et retenir les points de championnat de tout chien possédant deux ou plus de ces défauts. Les éleveurs devraient prendre une vision stricte, voire plus stricte, de ces défauts graves dans leur programme d’élevage.) Arrière-train : Sur-angulation ; jarrets tournés vers l’intérieur ou l’extérieur ; cuisses fines ou faibles. Queue : Courbures de queue non dues à une blessure. Robe : Robe si longue qu’elle obscurcit la silhouette du chien ; toilettage autre que celui décrit dans le paragraphe “Robe”. Hauteur et poids : Plus de 47cm jusqu’à 50cm inclus.

DÉFAUTS ÉLIMINATOIRES

(Un défaut éliminatoire est un défaut suffisamment grave pour éliminer le chien de l’obtention de tout prix lors d’un concours de conformité.) Yeux : Yeux saillants. Hauteur et poids : Plus de 50cm de hauteur.

DISQUALIFICATIONS

(Un chien disqualifié ne doit pas être considéré pour un placement lors d’un concours de conformité.)
Apparence générale : Cryptorchidisme unilatéral ou bilatéral.
Caractère : Méchanceté ou extrême timidité.
Dentition : Prognathisme ou rétrognathisme ; Bouche tordue.
Oreilles : Oreilles pendantes ou tombantes.
Queue : Queue trop courte pour se courber naturellement et toucher le dos.